ING

MENU

Mon panier

  • Votre panier est vide.
Retour

Rédigé par l’une de nos étudiante, le parcours d’une gemme d’exception.

En septembre dernier, le Lesedi La Rona, l’un des plus gros diamants découverts au monde (1.109 carats) a été vendu. Après plus d’un an de négociations, en accord de 53 millions de dollars fut conclu par une poignée de main entre William Lamb, directeur de la mine de Lucara, et le joaillier britannique Laurence Graff, acquéreur de cette pierre exceptionnelle.

 

Une pierre d’exception

Cette gemme incolore de plus de 2,5 milliards d’années avait été découverte le 16 novembre 2015 dans la mine de Karowe au Botswana. Avec son poids de 1,109 carats, elle est le deuxième plus gros diamant qualité gemme découvert. Il prit d’abord le nom de Karowe AK6, du nom de la mine et de la pipe où il fut trouvé. Le 18 janvier 2016, le directeur de la mine mit en place une compétition ouverte à tous les habitants du Botswana afin de choisir un nom ; une récompense de 2 170$ était promise au gagnant du concours. Le nom Lesedi La Rona fut choisi le 9 février 2016 et signifie « Notre Lumière » en Tswana. Le vainqueur expliqua son choix en argumentant que « le diamant est une fierté, une lumière et un espoir pour le Botswana ». Au cours de la compétition, 11 000 mails et 1 000 SMS furent envoyés pour proposer des noms.

 

Un long processus de vente

Sa valeur est pour l’instant considérée comme inestimable avant la taille car celle-ci révélera plus de détails sur sa couleur et sa pureté. Lors d’une première vente aux enchères, organisée le 29 juin 2016 par Sotheby’s à Londres, le brut avait été estimé à plus de 70 millions de dollars, mais la pierre ne trouva pas d’acheteur. A la suite de cette vente ratée, Graff avait confié : « Je n’aime pas ce processus. Ce n’est pas une manière de faire du business au vu et au su de chacun. » En effet, il n’est pas habituel de passer par le biais d’enchères pour vendre un diamant brut aussi exceptionnel. Selon la tradition diamantaire, les discussions et les négociations restent secrètes et privées. C’est ainsi que se déroulèrent donc pendant plus d’un an les pourparlers entre la mine et le joaillier londonien pour arriver enfin à une vente de 53 millions de dollars, soit 47 777 dollars le carat.

La collection de Graff s’agrandit

C’est n’est pas la première grande acquisition de Graff : il a à son palmarès des diamants comme le Graff Pink, le Delaire Sunrise ou encore le Wittelsbach-Graff. Il avait aussi déjà fait sensation en présentant le Lesotho Promise, une collection de 26 diamants D Flawless provenant tous du même brut. Plus tôt dans l’année, le joaillier anglais avait déjà acquis une partie du Lesedi La Rona pesant 373,72cts. Il avait alors déclaré : « Chaque diamant a un scénario intérieur que nous devons lire et respecter. Nous allons maintenant prendre du temps pour découvrir les secrets de cette pierre magnifique. En sachant que la nature nous a donné ce cadeau extraordinaire, nous acceptons la grande responsabilité de libérer la beauté intérieure du Lesedi La Rona ». Affaire à suivre…

 

Pour plus d’informations
Louise Quenelle
0626841359

L'achat en ligne n'est pas encore disponible

Pour toute demande concernant ce stage, veuillez contacter le campus où vous souhaitez faire votre formation : Paris : contact.paris@ingemmologie.com / Lyon : contact.lyon@ingemmologie.com